Florian Philippot donne un excellent aperçu de la dictature mensongère qui est en train de se mettre en place. Ça se passe partout, en Europe, aux État-Unis, et en Israël.

Le Pass Sanitaire, le masque obligatoire et des mesures restrictives pour les non-vaccinés. Des mesures d’isolement et autres joyeusetés sont prévues pour définitivement casser la résistance. La traque et le harcèlement systématique des médecins et scientifiques opposants. Dans la vidéo ci-dessus, Florian Philippot appelle à la résistance, au rassemblement, et il offre des possibilités.

Ce qui n’est pas le cas en israël, où la population est conduite comme des moutons, à l’abattoir…

A ce propos, je vous partage mon denier article sur 1scandal.com :

En Israël les non-vaccinés sont un danger quand les vaccinés sont contaminés

Les Juifs d’Allemagne avant la Seconde Guerre mondiale ne pensaient pas qu’ils seraient un jour ostracisés et conduits dans des ghettos qui leur étaient réservés. C’était tout simplement la politique officielle de l’Allemagne de l’époque de bannir les Juifs impurs de la société des bonnes personnes, et cela avait été relayé à grands coups de médias à l’époque. La propagande du “juif qui va vous infecter” a très bien marché pour le peuple allemand docile et consentant.

On efface tout, on recommence…

Pas plus tard que dimanche (27 juin) le Premier ministre Bennett, celui qui a gagné son poste de dirigeant du pays en naviguant adroitement entre gauche, droite et centre, sans qu’on sache exactement ce qui le motive réellement à part le trône sur lequel était assis Netanyahu depuis 10 ans, celui qui n’avait obtenu que 6 sièges au parlement, celui qui de toute évidence porte une kippa uniquement pour cacher sa calvitie, celui-là même, a annoncé qu’il n’avait pas l’intention d’imposer de restrictions cet été…

NON… il a simplement déclaré : “vous devez vous faire vacciner”

Nous allons promouvoir les masques au lieu des restrictions et les vaccinations au lieu des confinements », a déclaré ce chef du gouvernement israélien.

Cela donne un aperçu des solutions possibles pour le cabinet du coronavirus, qui se réunira pour la première fois ce soir lundi 28 juin.

Les médias ont rapporté que l’ordre du jour du cabinet du corona était de limiter les rassemblements et de revenir au « tav ha-yarok » ou “Green Pass”, c’est-à-dire à des exigences plus strictes en ce qui concerne les non vaccinés.

Bennett a également annoncé son intention de nommer le général de réserve Roni Numa, qui était auparavant le “tsar” du coronavirus dans le secteur ultra-religieux, au poste de coordinateur de la lutte contre le coronavirus à l’aéroport Ben Gourion.

« Il a fait un excellent travail dans le secteur haredi et maintenant il prend la responsabilité de l’aéroport », a commenté le chef du gouvernement.

La propagande des médias avait, à l’époque, fait en sorte de susciter un vif ressentiment des citoyens israéliens lambdas, face à la désobéissance des ultra-orthodoxes devant les règlements du COVID-19.

De son coté, Roni Numa avait déclaré que certaines villes ultra-orthodoxes pourraient devoir rester fermées même après le déconfinement national.

Dans la société israélienne en général, 15 % des personnes touchées ont plus de 65 ans, tandis que chez les ‘haredim (ultra-orthodoxes), ce chiffre est de seulement 3 %, ce qui signifie que le virus s’avère, en moyenne, moins mortel, avait rapporté Gilad Malach, directeur de la division de l’Institut israélien pour la démocratie.

« C’est la principale raison pour laquelle ils ne qualifient parfois pas le virus de dangereux ».

Des policiers israéliens affrontent des hommes juifs ultra-orthodoxes lors d’une manifestation contre l’application des réglementations d’urgence sur les coronavirus, dans le quartier juif ultra-orthodoxe de Mea Shearim, Jérusalem, le 4 octobre 2020

Malgré les protestations, Roni Numa avait déclaré  à la radio Kol Hai : “Nous voulons atteindre 100% – c’est notre seul moyen, une “Opération Vaccinale ” concentrée… “

Il avait exhorté le public “à agir de manière responsable et à aller se faire vacciner”.

Si Bennett a nommé Roni Numa au poste de coordinateur de la lutte contre le coronavirus à l’aéroport Ben Gourion, c’est que l’aéroport est désormais considéré comme l’un des principaux sites de lutte contre la pandémie.

Au cours des deux derniers jours, 34 porteurs du virus ont été identifiés à Ben Gourion.

La plupart d’entre eux venaient de Russie (9) et le reste de Turquie, de Grèce, d’Italie, de Bulgarie, des États-Unis, de Chypre et d’autres pays.

Donc, vu que le danger vient de l’étranger, on va obliger tout le monde à se faire vacciner !

« Quiconque ne se vaccine pas se met en danger lui-même et son environnement. Ces derniers jours, grâce à des efforts conjoints, nous avons réussi à augmenter le taux de vaccination de 3 000 à 10 000 par jour. Ce n’est pas suffisant : nous devons porter ce nombre à 30 000. C’est une cause à laquelle tout le monde devrait adhérer. Nos exigences sont très simples : porter des masques et se faire vacciner. Cela est particulièrement vrai pour les garçons et les filles. J’ai moi-même 4 enfants de cet âge, et nous ne voulons pas leur imposer de restrictions pendant les vacances. Mais si vous ne voulez pas de restrictions, alors allez vous faire vacciner », a exhorté Bennett.

Plus de vaccinés parmi les nouvelles contaminations

Le monde à l’envers….

L’équation que Bennett devra tout de même résoudre, c’est que les 113 nouvelles contaminations et les personnes de plus en plus gravement malades sont, bizarrement, des personnes déjà vaccinées…

Le nombre de patients positifs sur la semaine a été multiplié par plus de 4 : de 290 le 20 juin à 1228 le samedi 26 juin. Au cours de la semaine précédente, 993 nouveaux porteurs du virus ont été identifiés, alors qu’une semaine plus tôt, il n’y en avait que 175.

Le nombre de patients dans un état grave a légèrement augmenté : du 23 juin 20 au 26 juin 26. Cependant, la proportion de personnes vaccinées parmi les patients hospitalisés et gravement malades a augmenté.

Le fait que les vaccins ne protègent en aucune façon de la contamination, n’a pas l’air de changer d’un iota le discours du premier ministre Bennett qui a déclaré vouloir doubler le taux de vaccination et atteindre 30 000 vaccinations administrées par jour.

“Pour que nous puissions vaincre le coronavirus, nous avons besoin que le gouvernement fonctionne, mais aussi que le public coopère. Je peux vous dire que pour notre part, l’entreprise est bien gérée.”

Il a appelé le public : « Si vous ne voulez pas être restreint, sortez dès aujourd’hui pour vous faire vacciner.

Menace sous-jacente : les non-vaccinés seront officiellement restreints…

Jusqu’où, serons-nous restreints?

N’oublions pas que si l’objectif des mondialistes qui est de vacciner 100% de la population israélienne, n’est pas atteint, cela pourraient accélérer leurs manoeuvres de destruction d’Israël, à la fois sur les plans économiques et cybernétiques, mais aussi et surtout sur le plan principal de la sécurité.

La petite voix d’un Bennet avec 6 sièges, sera-t-elle suffisamment convaincante pour s’opposer aux diktats de l’État Profond International?

Ou va-t-il s’aplatir en mettant en branle une politique musclée envers les réfractaires à la thérapie génique?

Nous le saurons rapidement…

Miléna


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *