La NASA envoie un Rover au centre même de la Lune où se trouve cette hypothétique base extraterrestre.

La NASA a radicalement changé les plans de son programme lunaire en décidant d’envoyer un rover au centre même du satellite de la Terre vers la mystérieuse « ville de Gruithuisen« . Ce lieu insolite attire depuis longtemps les chercheurs. Selon certains d’entre eux, il existe des structures clairement d’origine artificielle construites par les habitants de la lune.

La « ville de Gruithuisen » a été nommée d’après le scientifique allemand Franz von Gruithuisen. En 1822, à l’aide d’un petit télescope de la Terre, il découvrit une vraie ville au centre même de la lune. Les lignes se rejoignaient à angle aigu et convergeaient vers la citadelle. Désormais, tout astronome amateur peut voir la ville avec un bon télescope sous un certain ensoleillement.


Depuis le 19ème siècle, les savants se disputent sur l’origine de la « Cité de Gruithuisen ». Le découvreur lui-même croyait qu’il s’agissait de la création d’êtres intelligents. Et en 1874, l’astronome amateur Casimir Marie Gaudibert fait une déclaration sensationnelle. Selon lui, la ville change avec le temps – certains des rochers se sont effondrés et de nouveaux sont apparus.

Les scientifiques modernes disent que la « base extraterrestre » sur la lune n’est qu’un produit de l’imagination humaine et a été créée par la nature.

Sa superficie est de 70 sur 90 kilomètres et la hauteur de certains puits atteint des centaines de mètres. Cependant, les cosmologistes ne savent toujours pas comment il s’est formé. Les partisans des civilisations extraterrestres affirment qu’autrefois toute la ville était couverte d’un dôme, dont on peut voir les traces aujourd’hui. Tout était sous le dôme : l’eau, l’air, mais qui l’a construit reste un mystère.

Récemment, la NASA et le Pentagone ont reconnu l’existence d’OVNIS.

Apparemment, ils ont tous deux décidé de se pencher sur le mystère de la « ville de Gruithuisen » et prévoient d’y envoyer un rover conçu pour fonctionner sur Mars. L’agence a admis que pour la création naturelle d’une telle formation «une ville», l’eau est nécessaire, ce qui, semble-t-il, n’a jamais existé sur la Lune.

« Nous avons un secret lunaire entre nos mains ! Les dômes de Gruithuisen sont un mystère géologique. Pour vraiment comprendre ces caractéristiques mystérieuses, nous devons visiter les dômes, les examiner depuis le sol et analyser des échantillons de roche », a déclaré la porte-parole de la NASA, Caroline Capone.

Une autre bizarrerie de la mission lunaire surprise de la NASA réside dans les plans de recherche biologique. C’est-à-dire que les scientifiques ont cru pendant de nombreuses années qu’il n’y avait jamais eu de vie sur la Lune, alors pourquoi chercher ses traces sur le satellite de la Terre ?

Soit dit en passant, des passionnés et certains scientifiques ont avancé la théorie selon laquelle à l’intérieur de la Lune se trouvent des soi-disant tubes magmatiques, à l’intérieur desquels de l’air pourrait rester, et donc une chance pour que la vie apparaisse.


De manière générale, nous pourrons percer le mystère de la ville de Gruithuisen en deux ans.


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière sera grandement appréciée. Merci à vous !



(Visited 128 times, 2 visits today)


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *