Tous les ans, les autorités dénombrent pas moins d’une profanation tous les quatre jours en France. S’agit-il d’actes isolés ou de groupes organisés qui assouvissent ainsi leur passion pour le diable ? Car les sigles satanistes se retrouvent de plus en plus souvent sur les tombes des cimetières ou à l’intérieur des églises. Quel est l’objectif de ces profanations ? Nous avons tenté de mieux comprendre ce courant aux sombres aspirations.


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière sera grandement appréciée. Merci à vous !



(Visited 77 times, 1 visits today)


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *