Sur les 76 juifs qui tentèrent de s’enfuir d’Auschwitz-Birkenau, seuls cinq ont réussi leur évasion.

Ce documentaire est l’histoire conjointe de deux d’entre eux. Rudolf Vrba, 19 ans, qui servait de secrétaire à plusieurs officiers du camp de quarantaine d’Auschwitz, se déplaçait beaucoup à l’intérieur dans le camp, ce qui lui permit d’avoir une bonne connaissance des lieux pour préparer sa fuite avec son ami Alfred Wetzler, juif slovaque comme lui, âgé de 25 ans.

Les deux hommes se cachèrent tout d’abord dans une pile de bois le 7 avril 1944, dans une zone en construction extérieure au périmètre des barbelés, avant de réussir à quitter le camp le soir du 10 avril, les recherches pour les retrouver ayant été interrompues. Ils mirent onze jours pour regagner la Slovaquie. Ayant noué contact le 25 avril avec le Conseil juif slovaque, Rudolf Vrba et Alfred Wetzler rédigèrent en 48 heures deux témoignages séparés sur Auschwitz, ensuite réunis sous le nom de « Rapport Vrba-Wetzler » ou « Protocole d’Auschwitz », un document de 32 pages ensuite traduit en allemand.

Ils furent ainsi les premiers rescapés des camps d’extermination à témoigner directement sur les atrocités commises par les nazis.


Leurs propos furent confirmés peu après par Czeslaw Mordowicz et Arnost Rosin, qui s’étaient enfuis d’Auschwitz le 27 mai 1944.

Le « Rapport Vrba-Wetzler » arriva en Suisse vers le 10 juin 1944 et fut remis à un représentant du gouvernement tchécoslovaque en exil et adressé à John W. Pehle, directeur exécutif du War Refugee Board. Un représentant du Vatican rencontra Rudolf Vrba et Czeslaw Mordowicz et les informations du rapport furent relayées par la BBC le 15 juin et le New York Times le 20 juin.

Pour aller plus loin :

Je me suis évadé d’Auschwitz

“Un million de Hongrois vont mourir, Auschwitz est prêt à les recevoir. Mais si vous les prévenez maintenant ils se révolteront. Ils n’iront pas dans les fours. Votre tour viendra aussi. Aujourd’hui c’est celui des Hongrois. Il faut les avertir le plus vite possible.”

Voici le récit effrayant d’un homme qui a passé près de deux ans dans le camp d’extermination d’Auschwitz. Le 14 avril 1944, Rudolf Vrba et son ami Fred Wetzler parviennent à s’enfuir, et le 25 avril ils remettent leur “Rapport sur les camps de concentration d’Auschwitz, Birkenau et Maïdanek”. Celui-ci est immédiatement transmis au chef de la communauté juive de Hongrie. En vain : quatre cent mille juifs hongrois seront assassinés. Une chronique méticuleuse de la vie quotidienne au coeur de cet enfer, avec l’espoir insensé de s’échapper pour pouvoir témoigner, et faire cesser le massacre.


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *