Mars sera bientôt à la portée de l’Homme ! Dans cette aventure, la Chine émerge comme un pionnier de l’exploration spatiale.

Dans l’histoire de l’humanité, il n’y a plus que deux nations qui ont réussi à faire atterrir des rovers sur la surface de la planète rouge : les États-Unis et la République populaire de Chine. Vous pouvez vous attendre à ce que ce soit le titre dominant de toutes les questions liées à l’espace pour de nombreuses années à venir. Après tout, l’humanité est prête pour un nouveau cycle de compétition entre grands États et il semble que les deux principaux concurrents dans cette compétition stratégique seront les États-Unis et la Chine.

Pendant trop longtemps, les observateurs occidentaux ont minimisé la croissance rapide de l’industrie chinoise de la technologie spatiale. Le rover martien chinois, Zhurong, est loin d’être aussi avancé que le Persévérance de la NASA, qui a récemment fait la une des journaux. Pourtant, il a fallu près de 30 ans à la NASA pour atteindre le niveau de complexité des opérations de son rover dont bénéficie aujourd’hui la célèbre agence spatiale américaine. Il est certain que la Chine peut s’attendre à rester à la traîne des Américains pendant de nombreuses années encore – du moins, c’est ce que soutiennent les opposants qui minimisent la menace que le programme spatial ambitieux, bien que moins avancé, de la Chine représente pour les États-Unis.

Supposons qu’il ne faille pas plusieurs décennies à Pékin pour rattraper les Américains dans l’espace.

Après tout, il n’y a pas de meilleurs professeurs que l’expérience et la compétition. Pour ce qui est de l’expérience, la Chine apprend en faisant, et Pékin adopte la mentalité du « bond aveugle » qui définissait autrefois le programme historique des États-Unis.

Quant à la concurrence, la Chine croit vraiment qu’elle est dans une nouvelle course spatiale avec les Américains, alors que la plupart des dirigeants américains ne le croient pas. La nouvelle course à l’espace entre ces nations ne déterminera pas seulement qui sera le premier à envoyer des êtres humains sur Mars, mais aussi qui dominera le haut lieu stratégique de l’espace (et celui qui contrôle le haut lieu dirige le territoire en dessous).

À l’heure actuelle, les Américains occupent cette position – mais de justesse. La vision compétitive et nationaliste de la Chine sur l’espace signifie que, à moins que les Américains ne changent fondamentalement leur façon d’opérer, les États-Unis seront chassés de leur perchoir dans l’espace – de la même façon que les Britanniques ont refusé aux Français l’accès à l’Amérique du Nord au XIXe siècle.

Comment les Américains perçoivent-ils l’espace?

Certains – les opposants – ont une vision pessimiste. Ils pensent (à tort) qu’il s’agit d’un vaste terrain vague qui ne fera rien d’autre que de vider notre pays de ses ressources vitales. D’autres, les utopistes, pensent que l’espace peut être maintenu comme un sanctuaire et que les Américains peuvent coopérer avec la Chine pour partager l’espace. Peu de chance.

Si Washington considérait l’espace comme les dirigeants chinois, ils autoriseraient l’investissement de 1 000 milliards de dollars sur une décennie dans le programme et d’autres activités de haute technologie que je préconise. Les dirigeants américains des deux partis réduiraient la paperasserie bureaucratique pour s’assurer que les meilleurs éléments de notre secteur spatial privé naissant soient mariés aux objectifs nationalistes de domination. Nous aurions déjà des astronautes sur Mars, aussi.

Voyez les choses ainsi : Le programme spatial chinois n’a pas pris un envol sérieux avant 2003. À cette époque, l’Amérique dominait les étoiles depuis des décennies. En 2003, la Chine a placé pour la première fois un taïkonaute en orbite. Au cours des 18 années qui se sont écoulées depuis, Pékin a non seulement placé à plusieurs reprises son peuple en orbite terrestre, mais a également développé avec succès des capacités de contre-espace (des armes destinées à interdire aux autres l’accès à l’espace en cas de guerre). Pékin a fait atterrir le premier rover de l’histoire sur la face cachée de la lune. La Chine rouge a également réussi à placer le premier des trois composants nécessaires pour compléter sa station spatiale modulaire, qui est censée rivaliser avec la station spatiale internationale construite par les Américains. Aujourd’hui, la Chine a posé son premier (ou ses nombreux) rovers sur la surface martienne.

Où en sera le programme spatial chinois dans 18 ans?

Les dirigeants de Pékin ont déjà exposé leurs plans pour la prochaine décennie : d’ici 2024, faire construire une base automatisée sur le pôle sud de la lune. En 2028, du personnel chinois (et éventuellement russe) sera stationné en permanence sur cette base lunaire.

La Chine cherche à avoir des taïkonautes sur la surface martienne d’ici 2030.

Les mêmes détracteurs occidentaux qui se sont moqués des ambitions spatiales de la Chine au cours des deux dernières décennies se moquent aujourd’hui de ses réalisations au cours de cette période. Ces opposants continuent de minimiser les chances de la Chine de réaliser ses rêves spatiaux. Pendant ce temps, les utopistes rêvent de missions conjointes, qui ne serviraient qu’à transférer des technologies des États-Unis vers la Chine. Tant que les responsables politiques américains écouteront ces voix, la Chine rattrapera et finalement battra l’Amérique dans cette nouvelle compétition.

Contrairement au gouvernement américain, le régime chinois a fait de la domination de l’espace un élément clé de son programme « China Dream 2049 ». D’ici 2049, année du centenaire de l’avènement du parti communiste chinois, les dirigeants de Pékin envisagent que leur nation supplante les États-Unis en tant qu’hégémonie mondiale. Hisser le drapeau chinois sur Mars en premier est un objectif majeur à cet égard.

Pendant ce temps, Washington continue de retarder le programme spatial habité américain jusqu’à ce qu’une combinaison spatiale adaptée aux femmes puisse être fabriquée.

C’est à ça que ressemble une défaite, l’Amérique.

Traduction de Real Clear Politics par Astro Univers


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *