Marilyn Monroe dans l’émission En Quête de l’Au Delà sur DStudio Skynews présentée par Didier Santiago & Jérôme Vibert le 25 Juin 2021 à 20h.

Dans cette émission, Jérôme Vibert entre en contact avec Marilyn et révèle les raisons de son assassinat et des secrets inconnus de sa vie de star.

Biographie de Marilyn Monroe

Marilyn Monroe, de son vrai nom Norma Jean Mortensen, est née le 1er juin 1926 à Los Angeles (Etats-Unis) et morte le 5 août 1962 à Los Angeles (Etats-Unis). Elle marque les mémoires pour ses rôles de blonde écervelée, l’interprétation de ses chansons, son physique et la relation qu’on lui prête avec Kennedy.

La jeunesse de Marilyn

Elle connait une enfance difficile, entre une mère mentalement malade et un père qu’elle n’a jamais rencontré. Pourtant la jeune fille se fixe rapidement un seul objectif : devenir une star, et ce, quel qu’en soit le prix. Elle épouse très jeune James Dougherty, un soldat, afin d’échapper au marasme familial. Convaincue que celui-ci n’aura pourtant pas les épaules assez solides pour lui permettre d’atteindre ses rêves, Marilyn Monroe, qui adopte à cette époque sa célèbre chevelure blonde, divorce à l’âge de 20 ans et apprend la comédie à l’Université de Californie. Elle fait en parallèle quelques photos, parfois osées, pour gagner sa vie dans un premier temps .

Premiers films mythiques

Le studio Columbia décide de lui donner sa chance grâce à un contrat de six mois, qui ne sera malheureusement pas suffisant à l’apprentie star pour se faire remarquer. Déçue, elle renoue quelques temps avec le métier de modèle. Mais sa carrière prend un nouveau tournant grâce à Quand La Ville dort (1950) de John Huston, où elle est repérée par Joseph L. Mankiewicz, célèbre réalisateur qui lui propose de donner la réplique à Bette Davis et Anne Baxter dans Eve (1950). Marilyn Monroe signe alors un contrat de sept ans avec le studio Twentieth Century Fox pour lequel elle enchaîne les projets, mais qui la cantonne néanmoins aux rôles de blondes écervelées.

Ascension fulgurante et consécration

La reconnaissance publique et la naissance du mythe Monroe sont à mettre au crédit du film Niagara (1953), dans lequel elle tient pour la première fois de sa carrière le rôle principal. Sa popularité grandit encore à l’annonce de son mariage avec le célèbre joueur de base-ball Joe DiMaggio et le succès rencontré par Les Hommes préfèrent les blondes (1953), qui lui donne ses galons de sex symbol. La légende raconte que le tournage de la comédie Sept ans de réflexion (1955), où l’on voit la robe de Marilyn soulevée par une aération de métro, serait à l’origine de son divorce d’avec DiMaggio, union qui n’aura duré que huit mois. Mais cette information n’a pas été confirmée.

Pendant les prises de vues de ce film, Marilyn Monroe se montre capricieuse, souvent malade ou en retard, et ses problèmes de couple prennent vite le pas sur son travail. Mais ces difficultés ne l’empêchent pas de s’amuser de son image de femme fatale, comme en témoignent ses concerts en Corée pour les troupes américaines en faction, qui font d’elle à l’époque la pin up préférée des Américains. En outre, ses frasques glamour ne l’empêchent pas de prendre son rôle de comédienne très au sérieux, en suivant les cours désormais célèbres de Lee Strasberg.

Le succès de ses chansons

Dans beaucoup de films, on retrouve Marilyn Monroe interprétant des chansons qui sont la plupart devenues célèbres. Il y a par exemple Bye Bye Baby, Diamonds Are A Girl’s Best Friend, I Wanna Be Loved By You, My Heart Belongs To Daddy.

Diamonds Are A Girl’s Best Friend, venant du film Les hommes préfèrent les blondes, est la chanson la plus reprise, de même pour sa mise en scène.

Décadence

Elle épouse en 1956 le dramaturge Arthur Miller et tombe enceinte la même année. Mais sa grossesse, déclarée extra-utérine, doit être interrompue au plus vite et lui cause une grave dépression nerveuse. Tournant désormais peu, à raison d’un film par an, Marilyn est saluée pour sa performance dans Certains l’aiment chaud, qui se révéla pourtant être un tournage apocalyptique : la jeune femme, souvent distraite, ne retient pas son texte et provoque agacements de l’équipe et dépassements de budget. Tony Curtis dira d’elle, sur le ton de la plaisanterie : “C’était pire que d’embrasser Hitler !”.

En 1961, elle divorce d’avec Arthur Miller, après avoir eu une aventure avec Yves Montand sur le tournage du Milliardaire (1960). Bien qu’elle rencontre un joli succès grâce aux Désaxés (1961), on entend plus souvent parler de Marilyn la provocante que de Marilyn l’actrice. Dépressive, celle-ci est remerciée du plateau de son dernier film, Something’s gotta give, qui restera à jamais inachevé.

Marilyn Monroe et John F. Kennedy

Dans les années 60, des rumeurs circulèrent sur ses relations avec John. F Kennedy et son frère Robert Kennedy. Sa prestation, terriblement glamour, au Madison Square Garden en mai 1962, où elle chante, vacillante, “Happy Birthday, Mr President” à John F. Kennedy, alimente encore plus les rumeurs sur une supposée liaison entre la comédienne et le Président. Sans confirmation de leurs vivants, les rumeurs ont été relancés par la publication de deux ouvrages : The Strange Death of Marilyn Monroe de Frank Cappell en 1970 et par une autre maîtresse de Kennedy, Judith Campbell, dans son autobiographie en 1977.

Mystère autour de sa mort

Marilyn est retrouvée morte dans la nuit du 4 au 5 août 1962, un téléphone à la main, victime d’une overdose de barbituriques. La police a rapidement conclu à un suicide, mais les incohérences de l’enquête laisseront libre cours aux spéculations, érigeant Marilyn Monroe au rang de mythe.

Suite à sa mort, c’est une icône qui a été créée, notamment grâce aux nombreuses représentations faites par des artistes comme par exemple, l’un des plus célèbres, Andy Warhol. Marilyn Monroe est aujourd’hui considérée comme une des plus grandes actrices américaines et, par certains, comme une icône de beauté. Elle intrigue, fascine et les hommages se multiplient, devenant une icône majeure de la culture pop.

Théorie sur la mort de Marilyn: assassinée par la CIA car elle connaissait la vérité sur les aliens

Cette théorie semble s’appuyer sur les dires de Robert Slatzer, qui avait affirmé que Marilyn voulait dévoiler au grand public des secrets que Kennedy lui aurait dévoilé.

Certains avancent ici que l’un des sujets de ces secrets est l’existence des extraterrestres.

Un théoricien scientifique Dr Steven Greer a tenté de développer et démontrer cette théorie, et a participé à un documentaire intitulé ‘Unacknowledged’ qui développe le fait que des aliens sont venus plusieurs fois sur notre planète et que le gouvernement en avait connaissance. Marilyn ayant été informé des projets de Roswell par John Kennedy, elle souhaitait tenir une conférence de presse. La malheureuse étant mise sur écoute, la CIA l’aurait alors supprimée.

Assassinée pour avoir menacé de révéler le crash extraterrestre de Roswell

Il s’agit d’un document de la CIA qui est apparu dans le courant des années 1990 et a été (involontairement) authentifié par la CIA elle-même, lorsque le Dr Donald R. Burleson, auteur d’un livre sur les ovnis et le meurtre de Marilyn Monroe, a déposé plainte contre la CIA pour refus de libérer les écoutes téléphoniques du gouvernement sur Marilyn Monroe, qui reposait en grande partie sur le mois d’août 1962 et 3 documents en question. L’appel fut accepté par le tribunal.

Finalement les enregistrement téléphoniques n’ont pas été livrés, mais le processus judiciaire a démontré que ces enregistrements existaient bel et bien et étaient authentiques.

La CIA aurait nié leur existence ou leur authenticité; or, ce n’est pas ce qui s’est passé puisqu’ils ont refusé de les divulguer. Il est contraire à la politique de la CIA d’accepter toute demande d’accès à l’information ou appel en se fondant sur les documents que la CIA ne reconnait pas d’être authentique, donc, tacitement, ils ont reconnu que le document est authentique.

Non seulement le Freedom Act of Information démontre que le “mémo Marilyn” est authentique et en provenance de la CIA, mais cela prouve aussi que les transcriptions des écoutes sur les téléphones de Marilyn existent.

Quand un procès en appel est accepté et que le plaignant est informé que sa plainte est au tableau de presse de l’Agence de la CIA, cela signifie qu’un débat est en cours sur l’opportunité de publier des preuves existantes, preuves en possession de l’Agence.

Les transcriptions d’écoute électronique indéniablement existent, et compte tenu de ce qui est maintenant connu sur la mort de Marilyn, ils doivent être extrêmement révélateur.

En Août 1962, 3 documents de la CIA dévoilent qu’un jour seulement avant la mort de Marilyn Monroe, certains hauts responsables gouvernementaux étaient dans un état d’extrême anxiété sur le fait que les frères Kennedy (Jack et Bobby) avaient diffusés des informations extrêmement sensibles à Marilyn, et qu’elle écrivait toutes ses informations dans son petit livre rouge “journal intime”.

Un intérêt particulier dans ce journal est la mention de la CIA relatant du fait que l’un des plus grand secret au monde révélé “sur l’oreillé” par JFK à Marilyn avait fait peur à Marilyn, laquelle aurait écrit en bas de page “la visite du Président sur une base aérienne secrète dans le but d’inspecter des choses de l’espace”.

La conclusion évidente est que JFK avait raconté à Marilyn le crash d’OVNI de Roswell et la récupération, en 1947, de débris et de corps étrangers.

Lorsque les Kennedy ont commencé à se mettre à distance de Marilyn, elle se mit en colère et (en parlant à une de ses amie par téléphone, malheureusement) elle a commencée à planifier de tenir une conférence de presse et de “tout révéler.”

Selon l’hypothèse énoncée dans le livre du Dr Burleson, le procureur général Robert Kennedy a eu extrêmement peur de cette divulgation du GRAND secret : la récupération par le gouvernement de l’OVNI et la dissimulation des corps d’extra terrestres retrouvés.

Ce dernier aurait tout simplement décidé qu ‘il ne pouvait pas se permettre de la laisser vivre plus longtemps pour tenir une telle conférence de presse comme elle l’avait annoncée.

Le livre du Dr Burleson explore la probabilité que la divulgation de Marilyn avait en effet permit l’inculpation de JFK pour avoir divulgué des informations hautement confidentielles à un destinataire non autorisé, une infraction très probablement interprétée comme étant de la haute trahison. Les Kennedys ne pouvaient pas risquer la potentielle catastrophe politique, et Marilyn est devenue la victime de leurs craintes.

Pour plus de commodité, voici une transcription du texte du document de la CIA:

Bande enregistrée d’une conversation téléphonique entre la journaliste Dorothy Kilgallen et son ami proche, Howard Rothberg (A); d’écoute d’une conversation téléphonique de Marilyn Monroe et procureur général Robert Kennedy (B).

Contenu: [Une partie a été expurgée]

1. Rothberg a discuté du retour apparent du sujet avec Kilgallen et la rupture avec les Kennedy.
Rothberg a dit Kilgallen qu’elle entendait souvent parler de ce sujet dans les soirées hollywoodiennes organisées par le «cercle intérieur» parmi l’élite d’Hollywood.
Rothberg indique en toutes lettres, qu’elle avait des secrets à raconter, sans doute résultant de ses confidences [.] avec le président et le procureur général.
Un de ces «secret» mentionne la visite du président à une base aérienne secrète dans le but d’inspecter des choses venues de l’espace.

Kilgallen a répondu qu’elle savait ce qui pourrait être la source de cette visite.
Au milieu des années cinquante Kilgallen a appris les efforts secrets des gouvernements américain et britannique pour identifier les origines de vaisseau spatial écrasé à Roswell et de ses cadavres, de la bouche fonctionnaire du gouvernement britannique.
Kilgallen croit que cette histoire relate du crash au Nouveau-Mexique vers la fin des années quarante (Roswell).
Kilgallen a dit que si l’histoire est vraie, cela causerait un embarras terrible pour Jack et ses plans pour que la NASA envoie ses hommes sur la lune.

2. Marilyn se plaignait de la façon dont elle était ignorée par le président et son frère.

3. Elle menace de tenir une conférence de presse ou “elle dirait tout”.

4. Elle parle des bases de Cuba et du plan du président pour tuer Fidel Castro.

5. Elle fait référence a son journal intime et au fait que les journaux l’utiliserai pour lancer les révélations.

[Un bloc de texte indenté est expurgé près du bas de la page, et le document est signé JAMES ANGLETON, qui était à l’époque le chef du contre-espionnage de la CIA.]

La connexion UFO est d’autant plus convaincante avec la découverte, décrite dans les ovnis de Burleson et le meurtre de Marilyn Monroe, d’un tampon en haut à gauche du document “TOP SECRET”; ce tampon, lorsque Burleson le fit analyser par des techniques d’imagerie par ordinateur, révèla contenir le nom du général de brigade George Shulgen, qui était auparavant le chef enquêteur coordinateur sur le sujet OVNI pour l’US Air Force. (Le tampon se réfère également au protocole de collecte de renseignements du général Schulgen, un document connu pour avoir existé.)
Ce tampon figurant sur un document de la CIA à propos de Marilyn Monroe, établit un lien clair entre l’assassiner et la question du secret sur les OVNIS, que quelqu’un, quelque part à un moment donné, a évidemment pensé qu’il était logique d’archiver les documents ensemble.
Lorsque tous les éléments de preuve sont considérés, il devient évident de conclure que les gens du gouvernement ont assassiné Marilyn en raison de ce qu’elle savait de la dissimulation ovni.


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Annonce