Yannick Le Guern reçoit Patrick Burensteinas, Alchimiste, pour nous parler de son dernier livre, l’Heptalion.

Ce livre est dans la grande tradition et nous dévoile les arcanes de la Pierre Philosophale et du Grand Œuvre à l’instar du Mutus Liber, de Fulcanelli ou Robert Fludd, de Basile Valentin et de table d’émeraude, de Nicolas Flamel et d’Abraham Le Juif.

Pour lire et se mettre dans un état de réception, pour Etre dans un éternel moment présent, … celui du bonheur.

Les secrets traditionnels du Grand Art, de l’Alchimie, et de nouveaux secrets, des clefs opératives de fabrication jamais dévoilés, pour agir sur l’univers.

On y apprendra que le bonheur est un effet sans cause, comment ne rien faire sans s’ennuyer. Contempler pour percevoir quelque chose d’autre. Pour passer de l’endroit à l’envers, de naitre à être, pour être parfaitement à sa place. On y découvre que Hommes et Femme ne sont pas égaux mais complémentaires (ou complets en terre).

On parle bien sûr de Sel, de Souffre et de Mercure, de corps, d’âme et d’esprit, des 5 éléments, de fixe et de volatile, de roi et de reine, de noce chymique, de transmutation, de quintessence, d’énergie, de lumière, de lune et de soleil, de cohabitation pacifique des contraires, de lions, de lis, lis et relis, du Comte de Saint Germain, des secrets de fabrication de Stradivarius. Nous plongeons dans la création du monde, dans les 7 passages, les 7 voiles d’Isis, les 7 peaux des pèlerins. Nous percerons les secrets de la Pierre philosophale, une fenêtre vers la lumière.

On parle de sa fondation « Le Collège » fonds de dotation et bibliothèque aux secrets multiples ouverte à tous.

Et au-delà, pour abandonner les méthodes et se trouver dans un état d’Etre, celui du Bonheur, de l’Amour et de l’Unité, dans un éternel moment présent.

L’Heptalion, un jeu de piste pour s’âme-user.


Ces poèmes sont le fruit d’une bien étrange histoire. J’avais appris dans les livres que la poésie était un moyen de communication privilégié entre les hommes et les dieux. Dire qu’ils communiquent avec nous par ce moyen était pour moi un pas difficile à franchir. Aujourd’hui encore, cela me paraît très étrange. Et pourtant, une nuit, j’ai rêvé 7 poèmes. Ils sont sortis tout faits avec leurs pieds et leurs rimes. Portant un sens caché dans une clarté obscure. Le matin au réveil, ils étaient parfaitement présents voire pesants. Impossible de m’en débarrasser… Je décidais alors de les coucher sur le papier en espérant m’en débarrasser. Ce fut une libération…

Au fur et à mesure que le papier se noircissait, ma mémoire devenait blanche. Ils furent écrits en un seul souffle, d’un seul trait. Sept poèmes traitant du grand oeuvre. Sept poèmes dévoilant d’une manière hermétique, des arcanes que j’ignorais moi-même. Sept clefs ouvrant sept portes conduisant à la source. Vint ensuite le désir irrépressible de les illustrer…

Ce présent ouvrage est le fruit de la collaboration magique de nous trois. L’inspirateur, le serviteur et l’illustrateur. Patrick Burensteinas est scientifique de formation, spécialisé dans les hautes énergies. Très jeune il s’est intéressé à l’alchimie. Il en a déduit une thérapeutique originale qu’il a enseigné à de nombreux praticiens et qui porte le nom de « La Trame ». Il est auteur, conférencier et formateur international.

Il est le héros de la série de 7 films ”Le Voyage alchimique de Bruxelles” à Saint-Jacques-de-Compostelle réalisée par Georges Combe.


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *