Voici les 3 news de la vidéo ci-dessus.

  • – Deux êtres de lumière génèrent la panique après leur apparition dans plusieurs villes d’Amérique latine
  • – L’étrange tribu aux yeux bleus
  • – Une photographie de «Jésus-Christ» mais cette fois à Medjugorje !

La présence de ces deux êtres de lumière pourrait signifier “la fin des temps” selon une prophétie.
Une photo de Jésus apparue dans un endroit habitué aux apparitions mariales.

Outre l’intérêt porté aux deux autres sujets, ce qui nous intéresse ici c’est cette histoire d’une tribu aux yeux bleus qui vit en Indonésie.


La tribu de l’île Buton

L’Indonésie est un pays de toute beauté qui est caractérisé par une grande richesse culturelle. Il faut savoir que cet archipel indonésien est constitué de plus de 17 000 îles. Des indigènes aux physiques atypiques habitent sur l’une d’entre elles. Il s’agit du peuple de la petite île de Buton.

Les membres de cette tribu indonésienne possèdent une caractéristique physique unique en son genre. Leurs yeux ont une étrange couleur bleue électrique qui offre un contraste saisissant avec leur physique.

L’aspect des yeux de ces indigènes a presque quelque chose de surnaturel. D’après les experts, il serait du au syndrome de Waardenburg, une maladie génétique…! Mais est-ce vraiment vrai?  Compte tenu des événements que nous vivons, nous avons de plus en plus de difficultés à croire sur parole tous ces scientifiques…

Ainsi que nous l’explique Iam Mazikeen dans la vidéo ci-dessus, le peuple de Buton ne présente aucune des anomalies habituelles liés au syndrome de Waardenburg, à part les yeux bleus. D’autant plus que les yeux bleus ne sont arrivés que suite à une mutation génétique il y a 10.000 ans et correspond totalement aux récits des abductés concernant les yeux des extraterrestres…

Des images qui ont fait le tour des réseaux sociaux

Korchnoi Pasaribu est originaire de l’île indonésienne de Java. Avant ce shooting qui a eu lieu en septembre 2020, il avait déjà côtoyé cette tribu en 2019.

« Je les connais depuis 2019, mais je ne suis revenu pour les photographier que le 17 septembre 2020. J’étais très heureux de pouvoir enfin prendre des photos d’eux », a-t-il déclaré.

Korchnoi Pasaribu ne s’est pas contenté de capturer la beauté de leurs yeux. Il a également profité de ce shooting pour défendre une cause qui lui tient à cœur. Comme il le raconte au micro de Bored Panda, il a pris quelques clichés dans le thème de l’environnement en mettant en scène les yeux magnifiques de ces indigènes.


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *