Le puits de Barhout, le puits des Djinns de Hadramout.

La vidéo ci-dessus rapporte une visite à ce puit mystérieux.

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas, le Prophète a dit: « La meilleure eau sur Terre est l’eau de zamzam, elle permet de rassasier et de guérir. Et la plus mauvaise eau sur la terre est une eau de la vallée de Barhout près de Hadramawt , elle est comme la patte de la sauterelle elle coule le matin et est sèche le soir ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1161, Hadith Hasan)

Le Puits de Barhout, également connu sous le nom de « Puits de l’Enfer » dans l’est du Yémen, est une merveille naturelle entourée de mystère et d’histoires de démons .

Situé dans le désert de la province d’Al-Mahra, le trou géant mesure 30 mètres (100 pieds) de large et aurait une profondeur comprise entre 100 et 200 mètres (328 pieds et 820 pieds). Le folklore local dit qu’il a été créé comme une prison pour les démons, une réputation renforcée par les odeurs nauséabondes et toxiques s’élevant de ses profondeurs. Certains l’ont appelé “la bouche de l’enfer”.

Il ne brûlait pas comme l’enfer ou comme le cratère Darvaza, surnommé « la porte de l’enfer », dans le désert du nord du Turkménistan.

Le cratère, qui mesure 69 mètres (226 pieds) de large et 30 mètres (100 pieds) de profondeur, est situé dans un champ de gaz naturel dans la province d’Ahal au Turkménistan, qui possède les sixièmes plus grandes réserves au monde. L’origine du cratère est contestée, mais la théorie la plus largement acceptée implique une expédition soviétique pour explorer le gaz.

Un géologue local affirme que le trou de forage a été incendié en 1971 par crainte qu’il n’émette des gaz toxiques. Il brûle maintenant depuis un demi-siècle .

Le puit de l’enfer est probablement un gouffre

Chris Fogwill, professeur de glaciologie et de paléoclimatologie à l’Université de Keele , a déclaré au DailyMail qu’il s’agissait très probablement d’un gouffre causé par l’érosion du calcaire ou le déplacement de sels ou de saumures géologiques. Les gouffres peuvent être causés par un certain nombre d’activités, y compris le forage, l’exploitation minière ou la construction.

“L’érosion autour du bord suggère que ce n’est pas nouveau”, a noté Fogwill.

Les autorités locales disent qu’elles ne savent pas ce qui se cache en dessous. On dit que le puits est l’un des endroits les plus détestés, sinon le plus, du pays et contient la «pire eau de la planète».

“C’est très profond – nous n’avons jamais atteint le fond de ce puits, car il y a peu d’oxygène et pas de ventilation”, a déclaré Salah Babhair, directeur général de la commission géologique et de l’autorité des ressources minérales de Mahra.

« Nous sommes allés visiter la zone et sommes entrés dans le puits, atteignant plus de 50 à 60 mètres de profondeur. Nous avons remarqué des choses étranges à l’intérieur. Nous avons aussi senti quelque chose d’étrange. C’est une situation mystérieuse.

On voit peu de choses du bord du trou, à l’exception des oiseaux qui volent dans et hors de sa profondeur. Les vidéastes cherchant des gros plans de l’intérieur du puits ne peuvent rien capturer de pertinent ou d’intéressant. La lumière du soleil ne s’étend pas loin dans sa profondeur et la superstition locale veut que les objets près du trou puissent être aspirés vers elle.

Portail, volcan, demeure des génies

Certains disent que c’est un portail, une ouverture extraordinaire qui relie les voyageurs à des royaumes lointains . Un bon portail est un raccourci, une porte vers l’inconnu. Mais les experts disent que les portails s’ouvrent et se ferment des dizaines de fois par jour et sont généralement situés à des milliers de kilomètres de la Terre.

Certains suggèrent que le puits est un supervolcan qui finira par entrer en éruption mais ne peut pas étayer la théorie par des preuves scientifiques.

Babhair a dit que le puits avait « des millions et des millions » d’années.Ces endroits nécessitent plus d’études, de recherches et d’enquêtes”, a-t-il déclaré.

Au fil des siècles, des histoires ont circulé sur des figures surnaturelles malignes connues sous le nom de djinns ou de génies vivant dans le puits. De nombreux riverains restent inquiets à l’idée de visiter le vaste trou, voire d’en parler, par peur du malheur.

Les Yéménites ont eu assez de malchance comme ça.

Le pays est plongé dans une guerre civile depuis 2014 entre le gouvernement et les rebelles houthis. Selon les Nations Unies, le Yémen souffre de la pire crise humanitaire au monde avec des dizaines de milliers de morts, des millions de déplacés et les deux tiers de ses près de 30 millions de personnes dépendant d’une forme d’aide.

Les sources comprennent :
DailyMail.fr
TheGuardian.com
NASA.gov


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Annonce