Charles Lattimer, dessinateur publicitaire d’une quarantaine d’années marié à une femme carriériste très prise, est fatigué de la grande ville, des déplacements quotidiens en train, et des pratiques purement commerciales qu’exigent son poste. Alors qu’il marche dans la rue, il aperçoit une boutique d’antiquaire qui a ouvert ses portes le matin même. Dans la vitrine, une montre gousset gravée au motif d’un train à vapeur, attire son regard. Le vendeur, à l’attitude mystérieuse, la lui vend pour huit cents dollars.

Charles prend le train pour rentrer chez lui, à Saint-Louis. Pendant le trajet, il ouvre le couvercle de la montre ; au même instant arrive le contrôleur du train, vêtu à l’ancienne, qui crie aux voyageurs : Prochain arrêt : Somerville !. Il s’arrête devant Charles qui reconnaît en lui l’antiquaire qui lui a vendu la montre. Mais celui-ci ne semble pas le reconnaître et lui demande s’il veut descendre à Somerville, une station inconnue. Charles regarde par la fenêtre et voit une charmante et paisible petite ville du xixe siècle. Le contrôleur répète sa question, et Charles lui répond qu’il ne veut pas descendre. Rentré chez lui, il pense qu’il s’est assoupi dans le train et que tout cela n’était qu’un rêve.

Le lendemain, il se rend à la boutique de l’antiquaire, mais trouve porte close et une pancarte indiquant que le local est à louer. Après sa journée de travail, il prend le train comme à l’accoutumée. Il ouvre sa montre gousset, et voici que le même contrôleur arrive en s’écriant : Prochain arrêt : Somerville !. À nouveau, il s’approche de Charles et lui demande s’il veut descendre à cette station. Charles hésite, se lève et descend du train. Lorsqu’il se retourne, il voit partir non plus un train du xxie siècle mais un train à vapeur. Il trouve un journal qui l’informe sur l’époque dans laquelle il se trouve : 1890…


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *