1949, Châtelard, propriétaire d’une grande brasserie et d’un cinéma à Cherbourg, accompagne sa concubine, Odile, à l’enterrement du père de celle-ci, à Port-en-Bessin, petit port du Calvados. Leur amour s’est éteint et ils s’ennuient. Gardant ses distances avec la famille, Châtelard passe le temps au Café du port. Une annonce est affichée concernant la vente aux enchères d’un bateau de pêche. Pour se désennuyer, il décide de s’y rendre pour l’acheter. En partant il croise une jeune fille qui soutient son regard. C’est Marie, la sœur d’Odile qu’il n’a jamais rencontrée.

Châtelard, attiré par la jeune fille mystérieuse, évoluera dès lors entre deux histoires, l’une qui se termine lentement avec Odile et l’autre qu’il hésite à commencer. Marie apprenant que Chatelard héberge Marcel son ex-petit ami qu’elle a éconduit et qui s’est fait renverser volontairement sur la route prend ce prétexte pour lui rendre visite. Elle est déçue par l’attitude désinvolte de Chatelard et lui déclare qu’elle n’est pas venue pour lui, mais pour Marcel. Grand seigneur, Chatelard la conduit vers la chambre de Marcel, où ils le découvrent au lit avec Odile.

Chatelard prend la chose avec humour, mais Marie s’en va et parle de se jeter à l’eau. Chatelard n’y croit pas une seconde, mais un échange téléphonique avec le capitaine du bateau de pêche lui confirme les tendances suicidaires de la jeune fille. Il prend sa voiture, rattrape le car, fait descendre Marie. Chatelard pour la persuader de son amour lui confie les clés de sa brasserie. Marie les serre dans sa main…c’est ce qu’elle espérait depuis le début.


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonce