Nouveau champ de bataille des grandes puissances, l’intelligence artificielle au cœur de l’affrontement Chine-États-Unis.

“Celui qui maîtrisera le domaine de l’intelligence artificielle deviendra le maître du monde”
, affirmait en 2017 Vladimir Poutine.

Le président russe a été parmi les premiers à exprimer les enjeux géopolitiques de ces bouleversements. Dans cette course à la toute-puissance numérique, la Chine et les États-Unis se disputent la suprématie sur le marché mondial.

“Aussi bien Xi Jinping que Joe Biden savent très bien que celui qui maîtrisera l’intelligence artificielle et celui qui fera la course en tête aura un avantage compétitif stratégique majeur sur l’autre. Ce grand duel est l’évènement géopolitique pour les années à venir entre Pékin et Washington”, précise d’emblée Pascal Boniface, directeur de l’IRIS et auteur de “Géopolitique de l’intelligence artificielle”.

Aux États-Unis, le marché de l’intelligence artificielle (IA) devrait peser environ 90 milliards de dollars en 2025. Si la Silicon Valley et les GAFAM dominent encore largement le monde de l’innovation, la Chine entend devenir le nouveau leader du marché en 2030. Notamment grâce à des investissements massifs ordonnés par le président Xi Jinping et une jeunesse chinoise “qui ne compte pas les heures de travail et qui veut devenir riche contribuant ainsi à la puissance de son pays”, souligne Pascal Boniface.

Face aux ambitions chinoises, les États-Unis se cabrent. Washington a ainsi tenté d’interdire l’application chinoise TikTok ou empêcher la société Huawei de développer ses activités sur le sol américain. “Un véritable aveu de faiblesse de la part des États-Unis”, selon le directeur de l’IRIS. “Auparavant c’étaient les pays communistes qui interdisaient des éléments culturels occidentaux, de peur qu’ils ne pervertissent la jeunesse communiste chinoise ou soviétique”.

D’autres grandes puissances comme l’Inde ou la Russie sont également dans la course. En 2019, grâce à un décret présidentiel, le budget russe destiné à l’IA est passé de 1,3 à 6,1 milliards de dollars. Cette hausse s’inscrit dans la Stratégie Nationale pour l’intelligence artificielle en Russie. Israël se positionne également dans cette compétition mondiale. Le dernier exemple en date est le buzz mondial du site Deep Nostalgia, qui a séduit les internautes du monde entier en rendant vie à des photographies grâce à une technologie directement issue des services secrets israéliens.


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *