La semaine du Great Reset est consacrée aux techniques de diffusion du Great Reset dans les gouvernements occidentaux par le recours aux rapports officiels.

Le rapport Tirole-Blanchard donne un bon exemple de la diffusion des thèmes du Great Reset par des autorités “intellectuelles” incontestées, qui prennent à leur charge de traduire en propositions opérationnelles pour un pays donné (en l’espèce la France) les grands points développés par le Forum de Davos. Plus d’explications dans la vidéo ci-dessus.

Coulisses: comment les propositions du Great Reset contaminent Macron

Les coulisses du pouvoir ne sont pas toujours très claires pour les Français, ce qui explique une grande partie du “complotisme”, si tant est que ce mot ait un sens.

L’actualité de la semaine a pourtant donné d’excellents aperçus sur la façon dont les propositions du Great Reset contaminent le pouvoir en France. Le phénomène repose notamment sur la technique du “rapport officiel” rédigé par des experts, sur la base duquel le gouvernement prend des mesures opérationnelles. Le rapport Tirole-Blanchard en constitue un exemple parfait.

Comment se passe, en coulisses, la « contamination » du pouvoir par les propositions du Great Reset de Schwab et Malleret?

Je vous expose aujourd’hui la technique du « rapport officiel » qui permet de passer du stade de l’idée au stade de l’action.

Le rapport Tirole-Blanchard en donne un bon exemple, puisqu’il décline une série de propositions pour répondre aux « défis économiques » en parfaite harmonie avec les Great Reset de Schwab et Malleret. C’est particulièrement vrai pour tout ce qui concerne la taxation du capital, expression fourre-tout qui cible en réalité la taxation des petits entrepreneurs.

En coulisses, la chasse aux petits entrepreneurs se prépare

Pour illustrer précisément la façon dont les propositions du Great Reset se déclinent au niveau politique français, reprenons les propositions de Schwab et Malleret laissant entendre qu’une réduction substantielle du nombre d’entrepreneurs s’imposait.

Parallèlement, Bercy a mis sur les rails un durcissement de la fiscalité imposable à cette population, pourtant durement frappée par le COVID.

Et hop, comme par hasard, le rapport Tirole-Blanchard propose de soumettre les entrepreneurs à une « discipline fiscale » s’appuyant sur les meilleures pratiques du Parti Communiste Chinois en matière de surveillance massive de sa population.

Cet exemple parmi d’autres montre de façon pour ainsi dire « anatomique » par quel enchaînement les propositions du Great Reset peuvent prendre place dans le monde industrialisé.

Méfiez-vous des rapports officiels ! Ils peuvent nuire gravement à votre santé économique…

https://lecourrierdesstrateges.fr/


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *