Balenciaga a récemment publié des photos d’enfants tenant des animaux en peluche dans des tenues suggestives malsaines suscitant une vive indignation. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Les photoshoots récents de la marque de luxe contiennent une pléthore de détails qui pointent directement vers un concept écœurant.

La maison de mode appartenant à Kering a publié son mea culpa dans un post Instagram lundi après-midi.

« Nous condamnons fermement la maltraitance des enfants ; il n’a jamais été dans notre intention de l’inclure dans le récit », a écrit la société de couture de luxe dans le communiqué.

Balenciaga – qui a été associée à des personnalités comme Kim Kardashian – faisait référence à une série de publicités mettant en scène des enfants dans des vêtements Balenciaga, tenant des peluches qui portent des accoutrements de bondage.


Inutile de dire que la marque n’a pas tardé à retirer les publicités, et condamne maintenant la campagne controversée, en écrivant :

« Nos sacs en peluche et la collection de cadeaux n’auraient pas dû être mis en scène avec des enfants ».

Mais c’est bel et bien trop tard !!!


La preuve est faite qu’il y a quelque chose de terriblement mauvais chez Balenciaga et le terrier du lapin est très profond.


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière sera grandement appréciée. Merci à vous !



(Visited 46 times, 1 visits today)


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *