Potins

Après GÖBEKLI TEPE portail cosmique, voici KARAHAN TEPE plus ancien


Karahan Tepe est considéré comme le premier établissement humain au monde, réécrivant les livres d’histoire et repoussant nos origines de 6 000 ans. Cette civilisation perdue vivant dans la région sud-est de la Turquie à la fin de la dernière période glaciaire était extrêmement avancée et mystérieuse !

Découvert en 1997, par  » des chercheurs près du quartier de Kargalı dans le parc national des montagnes Tek Tek « , en Turquie, le site de Karahan Tepe ne se trouve qu’à environ 60 kilomètres à l’est du célèbre Gobekli Tepe. Le site est situé près de Yağmurluprovince de Şanliurfa, et est souvent appelé le site jumeau de Göbekli Tepe.

Après de longues enquêtes de surface, il fait partie du projet de culture de Göbekli tepe et d’excavations de Karahan tepe, et les réelles fouilles ont été lancées il y a deux ans par l’Université d’Istanbul en 2018. La région est connue sous le nom de «Keçili tepe» par la population locale.

En 2019, Necmi Karul, archéologue à l’Université d’Istanbul, a déclaré à l’agence Anadolu:

« L’année dernière, les travaux de fouille ont repris à Karahan tepe [Kectepe] – à environ 60 km de l’endroit où se trouve Göbekli tepe – et nous avons rencontré des traces de structures spéciales, d’obélisques, de sculptures d’animaux, et des descriptions ainsi qu’un symbolisme similaire »

En novembre 2020, selon les dernières données des équipes archéologiques sur le site, une nouvelle colonie qui pourrait être plus ancienne que le site préhistorique de Göbekli Tepe – qui est couronné premier temple du monde et « point zéro » de l’histoire – sera bientôt mise au jourDans le cadre de la recherche, des obélisques en forme de T ont été détectés qui ressemblaient à ceux portant des figures d’animaux sauvages à Göbekli Tepe.

Les fouilles ont permis de découvrir à ce jour 250 obélisques présentant des figures d’animaux.

S’exprimant lors du 10e Congrès international du tourisme de villégiature jeudi, le ministre de la Culture et du Tourisme, Mehmet Nuri Ersoy, a déclaré qu’un programme de fouilles intensives et rapides se poursuivait à Karahan tepe. Ersoy a déclaré que les équipes découvriront une colonie qui appartient à la période néolithique, selon les premières études, dans leurs prochains travaux.

« Göbeklitepe a une histoire de 12 000 ans. Notre nouvelle colonie à Karahan Tepe sera plus ancienne. Les travaux complets seront poursuivis sur le site sous la supervision du professeur Necmi Karul, chef de l’équipe de fouille, l’année prochaine. Nous aurons probablement une nouvelle découverte qui fera à nouveau une impression écrasante sur le monde après Göbekli tepe », a-t-il déclaré.

Notons que si le ministre se permet d’avancer les choses ainsi, c’est probablement parce que des forages ou des études radars du sous-sol ont déjà été faits et prouvent les choses. Karul a ajouté que lors des balayages géomagnétiques effectués dans la zone avant le début des fouilles en septembre 2018, environ 30 amas et environ 250 obélisques (piliers) ont été détectés.

Le chef des fouilles à Karahan Tepe, le professeur Dr Necmi Karul, a déclaré à Hurriyet que « 12 endroits estimés à la même période que Göbekli Tepe sont connus dans la région, dont l’un est Karahan Tepe ».

Il a mentionné que non seulement Karahan Tepe pourrait être plus âgé que Göbekli Tepe, mais qu’il semble avoir été à la fois un temple et une colonie !

Le professeur Klaus Schmidt, un archéologue allemand qui a mené des fouilles sur le site de Göbekli Tepe, a fait valoir avant sa mort en 2014 que :

« une vaste main-d’œuvre était nécessaire pour construire ces enclos » et que ce projet de construction  » poussait les gens à développer l’agriculture comme un moyen de fournir une nourriture prévisible – et peut-être boire – pour les travailleurs. »

Selon Jens Notroff, archéologue à l’Institut archéologique allemand qui travaille sur le site de Göbekli Tepe, « des versions plus petites des piliers, des symboles et de l’architecture gravés dans la pierre comme à Göbekli Tepe ont été trouvées dans des colonies jusqu’à 200 km », y compris Karahan Tepe.

L’un des principaux points forts de Karahan Tepe sont ses «bancs en pierre» à l’extrémité nord de la colline. Selon le Dr Karul, trois bancs de ce type ont été découverts sur le site jusqu’à présent. L’un des bancs se trouve devant une grande surface plane de calcaire lissé. Comme on le voit à Göbekli Tepe, les T-Builders étaient capables de lisser le substrat rocheux naturel ainsi que de fabriquer des sols en terrasse artificielle avec du plâtreSur le côté se trouve ce qui semble être une sorte de fosse.

C’est l’une des rares sections du site découvertes à ce jour qui comporte des sculptures. Bien que très faiblement, le banc présente des images à la fois d’un long serpent et d’un renard – deux animaux fréquemment représentés à Göbekli Tepe.

Des renards, et souvent rien que des renards, étaient sculptés à l’intérieur des piliers centraux des enclos circulaires de Göbekli Tepe. Bien que nous ne sachions pas exactement ce qu’ils symbolisaient, l’animal était clairement significatif pour les T-Builders.

En fait, les archéologues ont découvert des os de renard à Karahan Tepe, indiquant que les renards étaient utilisés dans certains rituels.

L’auteur Andrew Collins, qui a visité de nombreux sites néolithiques dans la région, souligne que de nombreux endroits de la province de Şanliurfa contiennent des marques similaires.

La plupart des trous mesurent environ 20 cm de diamètre, tandis que les plus gros trous  peuvent atteindre 40 à 50 cm. Les trous les plus larges sont également assez profonds. Et pour une raison mystérieuse, ils étaient souvent créés par paires. Ailleurs dans la région, il y a aussi ce qui semble être de grands bassins, peut-être pour stocker l’eau.

Andrew Collins semble avoir déchiffré le code concernant la fonction des enceintes circulaires. Il fait valoir qu’ils étaient orientés au nord, vers le décor de l’étoile Deneb, qui marquait également l’entrée de la grande faille de la Voie lactée.

Collins spécule également que Karahan Tepe a été choisi parce qu’il a fourni une bonne vue de certains phénomènes célestes au nord – probablement encore une fois liés à Deneb et à la constellation du Cygne. Mais nous devrons attendre que les parties les plus profondes de Karahan Tepe soient découvertes avant de spéculer davantage.

Au cours de sa visite, Andrew Collins a observé que, contrairement aux enclos circulaires de Göbekli Tepe, les piliers semblent ici former trois «avenues» distinctes menant au sommet de la colline. Peut-être ont-ils formé une allée processionnelle liée à un rituel.

Sur le côté est de la colline, de nombreux piliers en T dépassent du sol. Ils sont à peu près équivalents aux piliers de l’enclos F de Göbekli Tepe, l’une des parties les plus récentes de ce complexe.

À Göbekli Tepe, les T-Builders ont été progressivement construit des pillers de plus en plus petits au fil du temps. Et ils construisaient également à des altitudes plus élevées après avoir délibérément enterré les parties inférieures du temple.

En supposant que les deux sites partagent un calendrier similaire, il ne devrait pas être surprenant que ces plus petits piliers, qui datent probablement d’environ 8500-8000 avant J-C., soient apparus en premier. D’ici peu, nous pouvons nous attendre à ce que les archéologues découvrent des piliers beaucoup plus grands plus profondément sous le sol, et plus anciens.

Jusqu’à présent, environ 250 piliers ont été découverts à Karahan Tepe. L’un d’eux avait une sculpture d’un serpent sur le côté, et il a depuis été retiré pour être mis en sécurité.

Karahan Tepe sera probablement recouvert par un dôme de protection et entouré d’une plate-forme d’observation moderne dans le futur.

 Karahan Tepe est considéré comme le premier établissement humain au monde, réécrivant les livres d’histoire et repoussant nos origines de 6 000 ans. Cette civilisation perdue vivant dans la région sud-est de la Turquie à la fin de la dernière période glaciaire était extrêmement avancée et mystérieuse ! Ces sites pourraient être des portes des étoiles pour communiquer ou rejoindre la constellation du Cygne.


Partagé par Elishean.tv ©

Bonjour à tous. Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé, sur vos réseaux sociaux. En faisant un don sécurisé sur Paypal.

Même 1€ est important !



(Visited 135 times, 1 visits today)

Add Comment

Click here to post a comment