André Bercoff revient dans son émission a Sud Radio, sur les dangers de cette commission ‘Bronner’ qui veut s’ériger en tant que ‘gardien de la vérité’ et s’arroger le droit de dire qui dit vrai, de qui désinforme, mais ceci sous le spectre de vision de notre gouvernement.

C’est la continuité de la volonté d’Emmanuel Macron de contrôler la presse, il les a arrosé avec 2 milliards d’€uros (de notre argent) pour s’assurer de leur mutisme et de leur loyauté.

Mais apparemment l’argent ne suffit pas..

Certains sites, certains blogs, restent totalement et farouchement indépendants, et ça, ça les dérangent, et depuis très longtemps.

Aussi comme le souligne Anne-Sophie Chazaud nous rentrons en période électorale, et la loi ‘Anti fake news’ va être déployée, alors imaginez ce qui pourrait arriver avec toutes les informations que nous vous donnons.

Sous le couvert d’un juge ils vont pouvoir dépublier n’importe quel article.

Et regardez les temps que cela met pour tenter de savoir la vérité sur le covid.

Il y a déjà ce que les médias français disent, et ce qu’ils ne disent pas

Mercredi 29 septembre, se lançait la commission Bronner à l’Elysée pour lutter contre les dites “fake news”, un cocasse “Ministère de la Vérité” ? On en parle avec Anne-Sophie Chazaud, essayiste et auteur de “Liberté d'(in)expression” aux éditions de l’Artilleur et d’un autre livre à paraître en février 2022 “Société de surveillance et confiscation démocratique”.


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Annonce