Aldabra, aussi appelé Aldabran, atoll d’Aldabra ou encore îles Aldabra, est un atoll des Seychelles dans l’Ouest de l’océan Indien. Il fait partie du groupe d’Aldabra dans les îles Extérieures.

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1982, l’atoll constitue une réserve naturelle stricte, un site Ramsar et une zone importante pour la conservation des oiseaux. Il cumule plusieurs faits notables : c’est le plus grand atoll surélevé au monde, il est le principal lieu de nidification de l’océan Indien pour la tortue verte, il abrite la plus grande population de tortues géantes des Seychelles, la plus grande colonie de phaétons à brins rouges et d’importantes colonies de frégates ariel et de frégates du Pacifique.

Son isolement et l’absence d’occupation et d’activités humaines pérennes ont permis aux espèces animales et végétales de développer un certain endémisme tel le râle de Cuvier, la dernière espèce d’oiseaux ne pouvant voler des îles de l’océan Indien occidental.

Habité un temps par quelques travailleurs pour la pêche et la culture du sisal, du ricin commun et des noix de coco, Aldabra n’a jamais vraiment pu accueillir de population humaine de manière pérenne en raison de l’inhospitalité de ses îles, notamment leur aridité et le manque d’eau douce.

Ses seuls visiteurs sont représentés par des pêcheurs croisant dans ses eaux, du personnel de la réserve naturelle, des scientifiques venus étudier les différents écosystèmes de l’atoll et des touristes dont le séjour est encadré par des gardes de la réserve naturelle, même si depuis 2016, l’île compte 12 habitants


Que pensez-vous de cet article ? Donnez votre avis en commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux préférés... Une aide financière est toujours appréciée. Merci à vous !






Elishean TV © elishean/2009-2021

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *